Qui suis-je ?

Tout commence par un « oui »…à la vie !

J’ai choisi de naitre un merveilleux jour de juin dans le sur de la France…Le soleil traverse la fenêtre de la maternité inondant ma mère de bonheur en rendant hommage à l’engagement essentiel à ma vie, dire Oui au vivant !

…En fait je ne sais pas si c’est totalement vrai, la seule chose dont je suis sûre, c’est que c’était dans le sud, en juin et que j’ai pacté avec le vivant.

Je me suis engagée avec moi, pour moi, sans aucun doute !

Ce jour là je me suis sentie profondément aimée par la vie et par mes cellules. La preuve est que je suis toujours aimée : mon cœur bat chaque seconde sans que j’y pense. Je suis vivante parmi le tout, enfant de la terre, je n’ai rien d’autre à faire si ce n’est qu’à « être » : la classe !

Le hic c’était que ma mère me désirait tout en espérant enfin offrir un fils à mon père et lui faire plaisir… c’est raté ! Aucune erreur possible, je suis une fille ! La 5ème fille de la fratrie, pas l’ombre d’un mâle sauf un gros chien que mon père prendra, résigné face à autant de femmes. 

Je grandis dans une famille moitié russe, moitié française, recomposée, surcomposée, décomposée et qui se recomposera avec les mêmes personnes. Une vraie galère…je vous laisse imaginer la suite de l’histoire !

Tous les scénarios sont possibles, on parle de l’âme slave ! La palette d’émotion ? elle va  du hyper passionné au hyper déchirant, n’oubliez pas les guitares et balalaïkas, plusieurs soupçons de vodka et vous y êtes !

Ma force ? N’avoir jamais oublié que je m’étais engagée avec le vivant, avec ma vie. Il y a toujours une grâce dans les chemins de vie, la mienne était celle-là : je me souvenais que j’avais dit « OUI ». J’étais portée.

Le professionnel s’organise dès qu’il m’est possible de travailler :

D’abord dans le social avec des adolescents en rupture de lien, puis un détour par le cinéma où je travaille en production avec un focus sur la relation aux comédiens. On arrive tranquillement à ce qui m’anime et me donne aujourd’hui beaucoup de joie, le travail en relation d’aide au quotidien en cabinet et la formation : transmettre.

Un fil conducteur ? La relation sous toutes ses formes.

Depuis 15 ans je suis installée en cabinet à Montpellier :

J’y accueille des personnes submergées par des conflits, coincées dans du non choix, du mal être, la maladie. Elles ont oubliées qu’ elles avaient dit « OUI ». Un « OUI » sacré, un sacré « OUI » qui change tout. Et s’il suffisait d’aller chercher ce OUI au fond de son coffre à jouets de l’enfance ? De le dépoussiérer ? Le récupérer tendrement des mains du père ou de la mère qui se le sont approprié en faisant du mieux qu’ils ont pu. 

Aller le chercher comme une évidence. C’est ce OUI à soi qui permettra le NON. Un NON qui définit la limite de l’espace autorisé pour maintenir le respect de soi. Ce « Oui » qui libère la joie et l’amour, qui créer l’espace et qui permet que « ça » respire. Il permet la foi en la vie. Dieu n’est pas dans nos églises, il est dans nos cellules ! Ne le cherchez pas dehors, il est dedans ! Et pour le sentir il est important d’adoucir le contrôle et rire un peu, beaucoup plus, de soi. De se voir faire avec nos croyances, nos rôles, nos vérités, nos certitudes…Tout ça n’est pas très grave, ce qui est grave c’est l’identification que je fais mienne à ce que me raconte ma tête ! Et j’y crois ! Pure folie ! Je suis obligé de me perdre.

Et bien la bonne nouvelle pour les cas très désespérés c’est que non, vous n’êtes pas ça ! Mais alors qui suis-je ?

J’accueille les personnes de tout âge :

Dés la préconception, l’intra utérin, de la naissance à  99 ans.

Un petit mot pour les ados que j’adore :

Comme je travaille en interrogeant votre corps et que je parle toute seule en baragouinant des trucs qui ressemblent a un protocole de décollage de la fusée Ariane (qui sont en fait des protocoles assez perfectionnés établis par les neuro-sciences, bla bla bla…) d’abord il est complètement permis de rire à me voir faire et surtout vous pouvez venir avec votre capuche sur le nez, trois masques empilés et vos lunettes de soleil. En résumé vous n’êtes pas obligé de parler, je peux quand même vous aider :-)))

Bienvenue dans cette merveilleuse aventure qui est d’aller à la recherche du Oui pour le plus grand plaisir de tous, de vos enfants, des êtres aimés mais surtout de vous.

Alexandra

Pour encore mieux faire connaissance :

Mon parcours scolaire et professionnel

Je vous invite ici à découvrir mon cursus scolaire puis professionnel